SORO GATE : Réel info ou intox organisée

En Côte d’Ivoire le nom de Soro Kigbafori Guillaume, depuis un certain 19 septembre 2002 ne laisse personne indifférent. Ses adeptes voient  en lui, un homme aux idéaux révolutionnaires. Un homme de conviction. Pour ses détracteurs, il reste Soro, le rebelle. Un homme véreux qui, serait prêt à tout pour assouvir sa soif de pouvoir. Une chose est certaine, Soro, est en dix années passé du stade de chef rebelle à ministre, puis à celui d’actuel président de l’assemblée nationale de Côte d’Ivoire. Bel aboutissement, diront certains.

Point besoin de retracer le parcours de cet homme que, tous s’accordent à présenter comme particulièrement intelligent et habile. Assez  souvent placé sous le feu des projecteurs, Soro à acquis son droit de citer dans la classe politique ivoirienne. Son actualité suscite toujours autant d’intérêt que de polémique.

La très fameuse affaire de la conversation téléphonique entre lui et le général Bassolé du Burkina voisin relative au coup d’état militaire manqué du général Gilbert Diendéré est la dernière en date. La dénommée  Putsch Tape de Soro et Bassolé fait rage sur la toile. Comme de nombreuses personnes, j’ai  aussi écouté la fameuse conservation. La première question qui m’est  venue à l’esprit fut celle-ci : pourquoi Soro, se serait il payer le luxe d’enregistrer une conservation aussi dangereuse que compromettante pour    lui en tout point de vu ? Après avoir écouté à plusieurs reprises l’enregistrement ma déduction, a été la suivante : cette bande sonore n’a pu être enregistrée par une personne extérieure à la conversation. Car si cela avait été le cas, les deux interlocuteurs, auraient eu une voix téléphonique. Ce qui est loin d’être le cas dans la présente affaire. Soro, ayant une voix parfaitement claire il ne serait pas idiot de penser  qu’il se serait délibérément  enregistré. Mais pourquoi? Je me le demande.

téléchargement

Même s’il est réellement impliqué dans ce coup d’état manqué de Diendéré au pays des hommes intègres, l’homme plutôt malin qu’il est supposé être ne sait-il pas que certaines conversations ne peuvent se faire par téléphone? Celui par qui éclate l’affaire sur les réseaux sociaux, le journaliste Théophile Kouamouo, en évoquant les six raisons qui, l’ont poussé à diffuser la bande écrit sur son blog (www.mondafrique.com/ivoire-blog/au-coeur-de-la-putschtape-sorobassole-qui-hysterise-abidjan-et-ouaga/) et je cite « si par extraordinaire il était le fruit d’une manipulation, cette manipulation serait le fait de professionnels issus des services d’un pays ou d’un autre. Une telle hypothèse ouvrirait un champ d’investigation certain. Il fallait donc ouvrir la marmite ! »

Soro, attitude décontractée, l’air serein affirme sur la RadiodiffusionTélévision Ivoirienne Rti1 que cette affaire n’est autre qu’une œuvre «d’apprenti sorcier ». Affirmant qu’en politique tout les coups ne devrait  pas être permis. Un autre enregistrement circule également sur la même affaire ( www.youtube.com/watch?v=u3Hy23_4mcM ).

Deux bandes sonores contraires et contradictoires en tout point de vue. Encore  aujourd’hui je reste persuadé d’une chose. Celle qu’il  existe une vérité que nous ignorons, mais qui finira par se dévoiler dans toute sa nudité. Et ce jour, j’aurai enfin la réponse à mes questions…

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s